Freelance et association, voilà deux mots que l’on aurait pas tendance à lier, et pourtant…

Les problématiques des associations dans la réalisation de certains projets numériques sont souvent de 2 types : 

  • le manque de compétence.
  • le manque de moyens.

Elles n’ont souvent pas les moyens d’embaucher une personne pour effectuer ces missions, ni de faire appel à une agence de communication. Alors que faire ? Il existe une solution : votre association peut faire appel à un freelance ! 

Un freelance c’est quoi ?

Freelance c’est un mot anglais qui désigne un indépendant qui travaille très souvent dans le secteur digital. Il est à son compte et vend son expertise et ses compétences à des entreprises qui sont ses clients. Il n’y a donc aucun lien de subordination entre lui et son client. 

L’intérêt principal pour une association ou une petite structure est la flexibilité qu’offre un freelance, associée à un coût moyen inférieur à ce que proposerait une agence de communication ou l’emploi d’un salarié pour la réalisation d’une même tâche. Des freelances ayant le statut d’auto-entrepreneurs, certains ne sont pas assujettis à la TVA. Cela signifique qu’ils vous feront donc des propositions tarifaires en hors taxe et pas en TTC. Vous économiserez donc en moyenne jusqu’à 20% ! Un argument de plus pour faire appel à eux !

Les spécificités d’un freelance

Expertise

Un freelance est très souvent un spécialiste d’un domaine (marketing digital, développement web, …) et propose une expertise accrue sur des problématiques digitales pour lesquels les associations ont bien souvent besoin d’aide. Choisir de travailler avec un freelance lorsqu’on est une association, c’est s’assurer de parler avec un expert de son domaine et de vous apporter des compétences techniques supplémentaires.

Mission ponctuelle

Un freelance est mobilisable sur de courtes périodes pour répondre à un besoin très précis (créer un site web, une application…).

Flexibilité sur des missions longues

Un freelance peut aussi être amené à travailler sur un projet sur des périodes longues (accompagnement stratégique à l’année, gestion des réseaux sociaux sur plusieurs mois).

Indépendant et autonome

Le freelance est autonome dans la manière d’organiser son travail et de réaliser la mission dans le cadre qui a été décidé par les deux parties (délais, moyens,…).

Le prix

La tarification d’un freelance peut prendre plusieurs formes : selon le cahier des charges établi et la durée de la mission, il vous proposera un forfait pour la mission ou un TJM (taux journalier moyen). Ces deux formats s’adaptent parfaitement aux fonctionnement des associations et permettent d’avoir de la visibilité sur la prestation qui va être délivrée.

La relation de travail

Bien accueillir un freelance, comme pour tous les projets de votre association, c’est une histoire de méthode et de relationnel : bien définir le besoin en amont, les moyens d’y répondre et accueillir et collaborer avec ce nouveau collaborateur. Le plus souvent, faire appel à un freelance va d’ailleurs vous aider à clarifier votre stratégie au sein de l’association. En étant obligé de détailler vos besoins et d’expliquer les “pourquoi”,  vous aller clarifier et synthétiser vos idées.

Expertise, coût, flexibilité, connaissance du milieu associatif, les avantages de faire appel à un freelance sont donc nombreux pour une association. La prochaine fois que vous avez un besoin, y penserez-vous ?

Sources et inspirations : Social Declick, ladn.eu, Tribu Indé